Assaf Sahali Mohamed
La patience, clef du bonheur et de l'amour!
Pour désigner le mot patience, le shikomori choisit «subira», émanant du mot sabr en arabe. Patienter est se résigner, se contenir, se maîtriser face à ce qui surgit subitement. En théologie c’est endurer face au respect de ce qui relève de l’ordre de faire le bien, d’éviter le mal, et d’endurer au regard de la destinée. La patience est un ordre du Seigneur. «Ô les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous à l’endurance. Luttez constamment et craignez Allah afin que vous réussissiez.» (S3V200); «Et sois patient. Car Allah ne laisse pas perdre la récompense des gens bienfaisants.» (S11V115); «endure (Muhammad) donc, comme endurer les messagers doués de fermeté.»(S46V35). Louée dans le Coran et dans divers hadiths, la patience porte en elle des mérites et des bienfaits.