Les 4 candidats de la mouvance investis

L’Alliance de la Mouvance présidentielle (AMP) a investi officiellement ses quatre candidats aux élections anticipées de 2019. Sans surprise le Président Azali Assoumani est candidat à sa propre succession. La Commissaire au genre Sitti Farouata Mhoudine convoite le gouvernorat de Ngazidja. L’ancien gouverneur de l’Ile de Ndzouani Anissi Chamsidine compte retrouver son siège. Et l’actuel gouverneur de l’ile de Mwali, Mohamed Said Fazul espère être reconduit.

C’est dans une salle remplie de monde à l’hôtel Retaj de Moroni que l’Alliance de la Mouvance Présidentielle a présenté officiellement ses 4 candidats hier mercredi 16 janvier 2019. L’ambiance laissait croire à une campagne déjà ouverte. A la tribune, les quatre candidats, plus le Secrétaire Général de l’AMP.  Au premier rang, les membres du gouvernement, le cabinet du président et les représentants des différents partis de la mouvance, dont Houmed Msaidie du parti Radhi, Djae Ahamada Chanfi du RDC, Mze Soulé Abdou El-Back de Doudja Dzima, etc. des femmes et des hommes ainsi que plusieurs jeunes ont pris part à la cérémonie.

Trois discours ont marqué l’événement.  D’abord le mot de bienvenu du grand notable Soultane Abdoul-Anziz qui a convié les comoriens à se réunir derrière les candidatures de la mouvance présidentielle.  Pour lui le candidat Azali Assoumani est seul  capable d’amener les Comores vers l’émergence à l’horizon 2030. « Tout ce que le président Azali Assoumani a réalisé pendant moins de 2 ans  est beaucoup plus significatif que tout ce que les autres ont réalisé durant plus de dix ans.» Il a ensuite salué le choix de la femme au poste de Gouverneur de Ngazidja. Pour le grand notable « nous avons voté plusieurs fois des hommes à la tête de Ngazidja, et nous n’avons rien eu que des réclamations des compétences. Il est temps de changer et de confier à une femme le destin de Ngazidja. »

Ensuite, le secrétaire général de la mouvance Ali Mliva Youssouf  a  souligné les difficultés rencontrées pour choisir les candidats. «Le choix n’était pas facile, mais il ne fallait pas renoncer.  Après un long débat nous nous sommes mis d’accord pour présenter les candidats suivants : Azali Assoumani à la présidence de l’Union des Comores ; Madame Mhoudine Sitti Farouata au Gouvernorat de l’île autonome de Ngazidja ; Mr Anissi Chamsidine au Gouvernorat de l’île d’Anjouan et Mr Mohamed Said Fazul au gouvernorat de Mohéli ». Mliva a convié les membres et sympathisants des partis qui constituent l’Amp à se préparer pour battre campagne pour l’élection de leurs candidats.

Enfin, le candidat a sa succession à la présidence, Azali Assoumani  a remercié les partis de la mouvance qui ont accepté sa candidature. Il a ensuite insisté sur les valeurs de la Paix dans un pays. Il a annoncé qu’il ne laissera personne menacer la paix aux Comores.  Il a finalement invité les comoriens de voter massivement en leurs faveurs dès le premier tour. « Je vous prie de voter massivement dès le premier tour, pour éviter les dépenses de campagne de deuxième tour.» a-t-il déclaré. Avec la présence massive des différents hauts responsables du pays à cette cérémonie, la question sur l’utilisation des fonds et biens, comme les véhicules et  autres  de l’Etat dans la campagne se pose comme le veut le code électoral.

Par Chamsoudine SAID MHADJI