Un nouveau bureau national pour les jeunes leaders

Le Réseau National des Jeunes Leaders pour la Paix (RNJLP) a un nouveau bureau national composé de six personnes à raison de deux par île. Zamil Ben Ali Saïd est élu nouveau président jusqu’en 2020.

Le Réseau National des Jeunes Leaders pour la Paix (RNJLP) a tenu son assemblée générale ordinaire à Fomboni Moheli du 19 au 21 septembre dernier.  Comme prévu dans les statuts, les trois bureaux insulaires (Ngazidja, Moheli et Anjouan) se sont réunis après convocation du bureau national pour élire un nouveau bureau national. Plusieurs activités ont été organisées à l’occasion. L’assemblée est ouverte officiellement le 19 septembre sans la délégation de Ngazidja qui n’a pas pu voyager à cause du mauvais temps. Une opération de sensibilisation de la population de l’île de Djoumbe Fatima le matin du jeudi 20 septembre sur les avantages de vivre en paix et les inconvénients des conflits a suivi.

C’est vers 16 heures 30 jusqu’à 19heures qu’a eu lieu l’assemblée générale. En présence de la Directrice nationale à la promotion du genre, Dawuat Mohamed et de la présidente nationale des femmes médiatrices Samra Bacar Kassim. Le président sortant du RNJLP Ilsam Mmadi a présenté son bilan.  Ensuite, les trois bureaux insulaires composés de septs personnes ont procédé à l’élection des nouveaux membres. Pour l’équilibre de l’ONG, chaque île autonome est représentée par deux personnes au niveau national. Ainsi le nouveau bureau est composé du «Président : Zamil Ben Ali Saïd(Ngazidja), la Vice-présidente : Halima Mohamed (Anjouan), Secrétaire Général : Faidine Riziki (Anjouan), Secrétaire Adjointe (Nadjat Abdou (Ngazidja), Trésorier : Elfahad Mohamed (Moheli), Contrôleur : Manzil Toilha Romli (Moheli). »

Après son élection à la tête du réseau des jeunes leaders pour la Paix aux Comores, Zamil a remercié les membres de l’association et a présenté son programme. « Je tiens à remercier tous les jeunes leaders des trois îles de m’avoir choisi pour diriger l’association durant les deux prochaines années. Je sais que c’est n’est pas facile de diriger plus 600 jeunes leaders des différentes îles. Mais, je suis convaincu qu’ensemble nous pouvons réussir. Car avant tout, nous sommes des frères et sœurs réunis pour lutter contres les différents conflits dans notre pays. »

Il continue : « moi et mon bureau, nous n’avons qu’un seul est unique objectif, faire des Comores un pays de Paix et de cohésion sociale. Pour cela, je vais travailler avec les trois bureaux insulaires et les femmes médiatrices pour qu’ensembles nous bâtissons un pays uni et solidaire, où la jeunesse sera maître de son destin. » De son côté, le président du bureau insulaire d’Anjouan qui brigue son deuxième mandat, El-Farouk Ahmed comme les autres présidents insulaires, Chamsoudine Said et Inoussa Amdjad respectivement de Ngazidja et Moheli ont félicité les nouveaux membres du bureau national, leur souhaitant beaucoup de détermination, de volonté et de réussites.  

D’autres activités ont été organisées par la suite. Les jeunes leaders en collaboration avec les femmes médiatrices et le commissariat au genre ont célébré la Journée internationale de la paix le 21 septembre. Une marche pacifique a été organisée à Fomboni. Pour clore les animations, les jeunes leaders pour la paix ont procédé à une opération plage propre à Djoiezi Moheli.

Par Chamsoudine SAID MHADJI