Faissoil Moussa, Sonelec plutôt «harmonisation» que taxes nouvelles

Depuis quelques mois, les délestages se multiplient et même sont quotidiens dans les régions lointaines comme dans la capitale il y a un an. la population croyait en avoir fini avec les coupures. Moult raisons sont avancées, certains techniciens de l’entreprise parlent d’une insuffisance d’entretien des générateurs, d’autres, comme à Anjouan, évoquent des groupes hors service. Dernièrement, La nouvelle société, Sonelec (Société Nationale d’électricité) a augmenté de 2000 francs comoriens de taxe.

Faissoil Moussa, responsable de la communication à la Sonelec s’explique.

Masiwa : Qu’est ce qui justifie cette hausse de taxe ?

Faissoil Moussa : Il n’y a pas eu hausse de taxe, mais plutôt une harmonisation, sinon je dirai que ceux qui possèdent des compteurs à disque subissaient une injustice, car, ils supportaient seuls ces charges sans redevance, alors que ceux qui détiennent les compteurs à carte en étaient épargnées, sauf la redevance. Et pourquoi ils n’ont pas posé la question de ces taxes dans les factures au moment où ils payaient les recharges?


Masiwa : On se souvient des campagnes pour payer les factures, pourquoi le silence sur cette hausse significative?

F.M : Je reconnais le manque de communication que mon prédécesseur a fait. Mais dès ma nomination, c’est la première action menée; rendre public un communiqué de presse et ensuite continuer à sensibiliser la clientèle et la population qu’il n’y a pas à paniquer et que ces taxes existent depuis longtemps. Je veillerai durant le temps que je serai à la tête de la communication de Sonelec à ce qu’on ne surprenne plus nos clients. C’est aussi pour ça, le choix de ma personne pour cette lourde mission par le DG. J’ai également eu à prendre contact avec le président de la Fédération Comorienne des Consommateurs pour une rencontre explicative sur le sujet.


Masiwa : Quelles prestations attendre en retour ?

F.M : Écoutez, savez-vous qu’un client en compteur PC nous engendre des dépenses, car son compteur à carte s’abîme souvent que celui à disque? Donc, c’est avec cet argent que nous pouvons approvisionner le stock et répondre aux besoins des clients.


Masiwa: comment a été fixé le montant ?

F. M : le montant est fixé par rapport à la somme de la puissance souscrite par le client et qui doit être inférieure à la puissance fournie par Sonelec aux heures de pointes en deux catégories : Monophasé de 10 à 30 Ampères et triphasé de 30 à 60 Ampères.


Masiwa : Pourquoi les délestages et à quand le retour à une situation normale?

F.M : Nous avons rendu public un communiqué dans les médias aujourd’hui (hier) pour regretter les délestages de ces derniers jours causés par les intempéries qui sévissent dans la région depuis dimanche. Et nos équipes sont à pied d’œuvre pour réparer les dégâts causés aux réseaux. Car les lignes des poteaux et les transformateurs sont sérieusement touchés. Mais nous rassurons nos clients que nous faisons de notre mieux pour remettre tout en ordre.

Propos recueillis par Ali Mbaé